Genève, SWITZERLAND

Salle de l’Alhambra

Fauteuil très confortable pour les amateurs de théâtre

Architectes

Description

Ce théâtre, conçu à l’origine comme une salle de cinéma-théatre, a été déclaré monument historique en 1996 et constitue un élément important du patrimoine architectural génois.

Les travaux de construction ont été réalisés entre 1918 et 1920, de la main de l’architecte Paul Perrin, et en 2012 un important travail de restauration a été effectué sur le bâtiment par l’atelier d’architecture Architech, auquel Figueras avait l’honneur de participer en équipant le partèrre et les balcons avec le siège compact Minispace 5071.

Nom du Projet :Salle de l’Alhambra
Année de développement :2015
Pays :Suisse
Ville :Genève
Sièges installés :Minispace 5071
Capacité :750
Segments :Fixed Seating 
Venues :Centres des Arts du Spectacle, Théâtres
Étude d’architecture :Architech SA
Architectes :Jean-Daniel Pasquettaz & Frank Herbert

Sièges installés

Systèmes installés

Étude de cas

L’emblématique Théâtre de l’Alhambra de Genève a été construit entre 1918 et 1920 pour proposer aussi bien des représentations théâtrales que des projections filmiques de l’époque. En 1996 il a été déclaré monument historique, et a débuté un débat pour le sauver d’une démolition presque assurée. Finalement, et ce après une longue réflexion, la Mairie de Genève a choisi de le rénover et de le transformer en un bâtiment multitâches, capable d’accueillir aussi bien des concerts que des spectacles en tout genre.

L’équipe d’architectes qui a gagné le concours public fut Architech, une jeune étude fondée en 2011 qui s’est chargée du projet avec les scénographes Duck Scéno. Le projet, qui a été mené entre 2011 et 2015, a rendu possible la rénovation totale du bâtiment, en mettant en valeur son passé et en l’adaptant aux nouvelles technologies disponibles de nos jours. Le Théâtre de l’Alhambra dispose de trois espaces bien définis et reconnaissables depuis l’extérieur : le hall, une salle de représentations et une cage de scène. La restauration de l’intérieur de ceux-ci a permis de retrouver les lignes architecturales originelles, tout en évitant les excès rajoutés à posteriori.

Pour ceci, les architectes ont pu recevoir le soutien de l’artiste plasticienne Carmen Perrin. L’intervention d’Architech a permis d’ajouter, de plus, un nouvel espace : une annexe qui accueille les professions administratives et qui réorganise aussi le périmètre urbain du bâtiment. De son côté, Ducks Scéno a travaillé main dans la main avec les architectes pour réussir l’union entre architecture et tous les aspects théâtraux de l’enceinte, comme la planification de la salle de représentations ainsi que l’acoustique de l’espace.

Défis et solutions

Une autre des interventions principales dans la structure du bâtiment a été l’intégration de la technologie du XXIème siècle dans un bâtiment des années 20. La salle composée de fauteuils a été pensée pour être polyvalente, pour que tous les sièges puissent disparaître sous la scène et ainsi permettre une configuration de « public debout » s’il est nécessaire d’augmenter la capacité ou si le type de spectacle le nécessite. Grâce au projet de Figueras et à l’inclusion d’un sol mobile avec différents degrés d’inclinaison, la salle peut accueillir jusqu’à 8 configurations différentes.

L’objectif principal a été atteint grâce à un système Mutarail de sièges mobiles qui, en tenant compte des caractéristiques originelles de la salle, doit être manuel. Pour pouvoir stocker les presque 600 sièges de la salle de représentations sous la scène, Figueras a réalisé un projet exhaustif qui inclut l’utilisation de 6 « plateaux » de différents types qui s’adaptent au millimètre près, comme s’il s’agissait d’un puzzle sous la scène.

Produit installé

Le compact et confortable fauteuil MiniSpace 5071 était le modèle idoine pour offrir du confort, pour des tailles ajustées. De plus, il a été choisi par les architectes et les scénographes pour son esthétique et sa sobriété et, aussi, pour sa flexibilité à l’heure de réaliser différentes configurations.

Dans les étages supérieurs, Figueras a dû développer un fauteuil spécial, appelé « Banquette assis-debout », car il ressemble à un banc avec dossier sur lequel le public peut s’appuyer sans être ni debout ni assis. L’avantage de cette solution est que ceci permet plus de visibilité sur les balcons, visibilité qui était presque nulle avec un siège. 

PROJETS CONNEXES

Honorable Legislatura Tucumán
Honorable Legislatura de Tucumán
Teatros del Canal
Teatros del Canal
Sheikh Jaber Al-Ahmad Cultural Centre
The United Nations Office
This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.